Des photos du spectacle

Des "critiques" du spectacle

L'équipe du spectacle....

 

Nous désirions créer un spectacle sur les Jeux Olympiques..

Alors, nous sommes partis à la pêche, fouillant archives, documents et livres, récupérant des photos..

Nous avons ainsi créé un spectacle ludique où tout ce qui est dit (souvent avec humour) ne déroge en rien à la vérité (aucune information donnée ne trahit la petite ou grande histoire)...  Ce spectacle a été créé en 2016 et a reçu un accueil enthousiaste / Nous continuerons bien sûr de le tourner, persuadés qu'il s'intégrera à merveille dans toute manifestation, qu'elle soit culturelle ou sportive :

Ne pas oublier que la charte olympique établit que les organisateurs doivent inclure un programme d'événements culturels pour promouvoir les relations humaines, l'entente mutuelle et l'amitié entre les participants lors des Jeux Olympiques..

 

présente

Les Jeux Olympiques tels que vous ne les avez  jamais vus 

 

Comme tout un chacun le sait, Paris organisera les Jeux Olympiques de 2024..

Le Théâtre JOB avait décidé, dès 2016, de créer un spectacle tout empreint d'humour et de tendresse qui nous retrace (sous forme de tableaux) les "petites" histoires qui ont émaillé la "grande" Histoire des Jeux, tout du moins celle de 1896 à 1936.

Mais nous avons choisi cette période, tout d'abord parce que c'est celle que nous connaissons le moins, parce qu'elle a été traversée par la Première Guerre mondiale et qu'elle porte déjà les prémices de la Seconde, mais aussi et surtout parce qu'elle est d'une richesse étonnante : elle foisonne de faits, d'anecdotes, de coups de théâtre, d'exploits.. qui pourraient nous paraître aujourd'hui extravagants, mais qui mettent l'accent sur la volonté, le courage et le caractère de bon nombre d'athlètes.. qui n'avaient alors d'autre soutien qu'eux-mêmes (nulle cellule d'encadrement, nulle aide financière !)

-*

Tenez, saviez-vous que pour les JO de 1904 à St Louis, on ne trouve qu'un seul Européen (le Français Albert Corey) pour y participer ?

Et pour cause, se rendre en Amérique était alors un voyage long et surtout très cher.. 

En fait, Albert Corey qui avait émigré 6 mois plus tôt aux Etats-Unis, se trouvait à St Louis au moment des Jeux et s'inscrit au marathon.. où il glanera une médaille d'argent  qui fera de la France le seul pays à avoir été médaillé à tous les Jeux),... et prendra la nationalité américaine 6 mois plus tard..

-

Mais qu'on ne s'y trompe pas, cette même période porte déjà en elle tout ce qui la gangrénera plus tard (dopage, omnipotence des médias, patriotisme exacerbé qui nous fait compter nos médailles comme autant de bons points, publicité omniprésente, le dopage, argent-roi, récupération politique des athlètes et de leurs succès, etc, etc..

-

Toujours en restant à St Louis (mais toutes les olympiades se prêtent à ce genre d'histoires :

Saviez-vous que le vainqueur du marathon de St Louis, clown de profession, se dopait (nous étions en 1904) à la strychnine.. et aux œufs ? 

Saviez-vous que le premier arrivé sur la ligne d'arrivée fut déclassé.. pour avoir parcouru les derniers kilomètres en voiture ?

Saviez-vous qu'un Cubain se rendit à St Louis en auto-stop et ne dut qu'à une intoxication alimentaire (il était mort de faim et dévora quantité de pommes sur le parcours) de ne figurer qu'à la 4e place ?

Saviez-vous que deux Zoulous (figurants sur un film) ne furent engagés que pour donner à la course un caractère international et que les habitants de St Louis (connus pour être des racistes notoires) lâchèrent leurs chiens sur eux ?

Saviez-vous que le grand chef Geronimo, présent sur les lieux, y fit figure de sage, etc..

-

Tous ces" débordements" seront bien sûr évoqués (pouvait-il en être autrement ?) ..

Mais on vous parlera surtout de ces hauts faits (au travers de petites histoires, belles, cocasses, tendres, surprenantes et parfois cruelles) qui font toute la richesse de ces Jeux..

-

Comment résister à Betty Robinson, première femme à avoir été médaillée aux JO sur 100 mètres,

qui -quelque temps plus tard- est victime d'un accident d'avion, puis embarquée comme morte dans le coffre de la voiture du shérif,

pour se retrouver à la morgue sur la table de dissection.. et qui, là, se réveille.

Un an dans le coma, plus de 3 ans de rééducation. Et malgré l'impossibilité de plier le genou et un pied plus court que l'autre,

elle participe tout de même 12 ans plus tard après sa médaille, aux Jo de Berlin où.. elle gagne à nouveau l'or en relais (je vous laisse découvrir comment) ?

Comment ne pas être ému de l'amitié que se porteront le "negro" Jesse Owen et "l'aryen" Lutz ?

Comment ne pas évoquer Theato, premier Français à gagner un marathon.. et dont on s'aperçoit plus tard qu'il est luxembourgeois ?

Comment résister à cet enfant de 7 ans (jamais retrouvé par la suite) qui gagne en tant que barreur une épreuve d'aviron ?

-

Nous avons fait de cette pièce un spectacle léger (afin que nous puissions la jouer à peu près partout), mais en nous appuyant tout de même sur une réalisation assez conséquente : équipe de 6 comédiens et sur un matériel de projection afin de pouvoir restituer de visu, et les athlètes, et le contexte dans lequel  ils ont pu concourir..

N'hésitez surtout pas à nous contacter pour tout renseignement complémentaire (le spectacle, étant composé de tableaux, offre une "souplesse" nous permettant d'intervenir dans les manifestations les plus diverses

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------